COMMUNAUTÉ DES FILLES DE JÉSUS KERMARIA

En 1789, Pierre NOURY, curé de la paroisse de Bignan conçoit le projet de fonder une « maison de piété et de bienfaisance, d’utilité générale tant spirituelle que temporelle… ». Mais ce n’est qu’un demi siècle plus tard que le projet devient réalité grâce à l’un de ses successeurs, Yves COEFFIC, et à Perrine SAMSON, paroissienne de Colpo qu’il appelle à Bignan au service des enfants.